Non classé

Des ouvrages d’art

 Des ouvrages d’art

Vous connaissez maintenant le rythme : comment parler de couleurs sans parler de nos environnements ? Et oui, en orange aussi, nous trouvons des bâtiments, des surfaces et des ponts.

Annie m’a rappelé quelques éléments que je vous rapporte : 

 Le Golden Gate à San Francisco en acier, traversée de 1280 m et longueur totale de 2737 m. Construit en 1933-1937 par les architectes Joseph Strauss, Charles Ellis et Irving Morrow. La couleur rouge orangé est due à l’application d’une couche d’anticorrosion de protection qu’on décida de garder car les conditions météorologiques ne sont pas optimales toute l’année. Au fil des mois, l’équipe en charge du chantier s’y est habituée, convaincue que cet orange se mariait très bien avec le bleu de l’océean et celui du ciel. On estime qu’il est utilisé entre 18000 et 38000 litres de peinture nommée “Orange International” chaque année, sans compter l’application d’une base riche en zinc pour éviter la rouille. Il fallait aussi une teinte suffisamment soutenue pour être vue et résister à l’épais brouillard du ‘”fog city”. Il devait à l’origine, être Or. 

Le Pont du 25 avril à Lisbonne : 2278 mètres, après 45 mois de travaux, livré en 1966. L’architecte est Ray Mac Boynton. Il est le plus long pont suspendu d’Europe et a 2 étages. C’est la même entreprise qui a construit le Golden Gate. 

                  

Allons plus loin : Pont Orange Vang Vieng au Laos, toujours suspendu …

Pour ma part, j’aurais volontiers parlé du pont de Pierre de Bordeaux : 

             Ici pas de peinture, juste le soleil couchant sur une architecture de briques et de pierre. 

             Et puis, si nous parlons de ponts, je ne voudrais pas oublier les bouées de sauvetage…